domgarcia- 14 (à l'angle) rue du lac -GERARDMER (88 )

domgarcia- 14  (à l'angle) rue du lac -GERARDMER (88 )

Gerardmer 2017

Dominique Garcia devant certaines de ses compositions 2015 - Patrick NARDIN venu en connaisseur

Dominique Garcia devant certaines de ses compositions 2015 - Patrick NARDIN venu en connaisseur

Treizième installation à la galerie du Bailly pour Domgarcia, bien connue des spinaliens pour son travail d'illustratrice à l'Imagerie et ses personnages très colorés. Une semaine pour exposer des nouveautés dans la continuité de son style caractéristique, fait de personnages de couleurs vives et panachés qui semblent s'interroger de leur situation sans pouvoir s'en libérer.

Nouveautés et continuité
Nouveautés et continuité
Nouveautés et continuité
 
 

Nouveautés et continuité

De la fraicheur et du sériel

Si l'on retrouve les babouchkas inspirées de la culture russe ou les femmes aux jupes en cloche emportées par le vent, la dernière exposition de Dominique présente quelques nouveautés comme les panneaux de chêne décorés et peints à la feuille d'or, de grandes toiles de lin déclinées et entourées de détails et miniatures de la composition principale, et une série d'actualité avec les réfugiés et le thème de l'errance peinte sur support carton pour renforcer la fragilité de la composition et du thème. "C'est une nouveauté pour moi, car je suis plutôt dans l'action, la gaieté et le positif. Pour une mauvaise nouvelle j'essaye d'en apporter deux bonnes. Mes compositions sont mon reflet, elles reposent sur des valeurs simples et raisonnables, de fantaisie et de générosité dopées à la vitalité. Je suis fondamentalement dans l'action et l'évasion. Je donne autant que je prends de mon environnement, et cela bouge beaucoup entre mes filles, mes amis et mes chiens...Les visiteurs me disent que cela se voit dans mes compositions".

Déclinaisons sérielles et miniatures
Déclinaisons sérielles et miniatures
Déclinaisons sérielles et miniatures
 
 

Déclinaisons sérielles et miniatures

"Des univers multiples et poétiques"

Pour Valentine qui suit "à la trace" les expositions de son amie d'enfance, l'univers de Dominique est un enchantement dynamique. "Elle a exposé dans mon établissement à Ventron, tous mes clients étaient sous le charme. C'est un style qui va très bien avec la montagne et le sport, mais aussi la chaleur d'un feu de bois et la contemplation. Cela peut sembler naïf d'apparence mais c'est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait. Il faut prendre le temps d'observer et s'immerger dans la composition poétique". Pour Alain, professeur d'art plastique venu à la précédente exposition, la Domgarcia 2015 a beaucoup évolué. La page des bijoux et de l'éclectisme est tournée: "les formats ont évolué, les séries et la profondeur des tableaux avec ce bleu évocateur lui donnent une dimension moins enfantine. Cela change mais on s'y retrouve. Si je pouvais ajouter un tableau aux 5 cochons de sa composition je le ferai". Patricia a elle aussi plusieurs tableaux de Dominique: "J'aime bien mes bonnes femmes sur fonds de carte. Leurs envols sont une promesse, leurs robes cloches ou parapluie un symbole de liberté. C'est très féminin, il est rare que les hommes apprécient ces mises en scène" dit elle moqueuse. "C'est trop intrigant ou déstabilisant pour eux. Ils préfèrent des compositions plus sages ou futiles". Une exposition à voir et revoir.

A.V.P.

La nouvelle thématique des errances
La nouvelle thématique des errances

La nouvelle thématique des errances

 

 

 

 

IMAGE PLUS - 2008 : Expo EPINAL

 

FRANCE 2 - 2008 : Expo à La BASTILLE - PARIS

 

FR3 - 2009

 

 

IMAGE PLUS - 2010 : Quoi de neuf 2010

 

 

 

 

 



30/04/2014
0 Poster un commentaire